Une brève histoire de l’Ecosse

L’Ecosse a été peuplée depuis l’époque préhistorique. Au premier millenium avant JC la population des Scoti, Piti et Celtiques, nommés successivement Bretons, arriva sur l’île.Déjà en 843 est présente une forme d’organisation politique et sociale qui relie les Scoti et Piti, Mais l’histoire de l’Ecosse sera toujours caractérisée par batailles et engagements parmi les différents groupes ethniques et politiques, et par allégeances ou contrastes avec le Royaume d’Angleterre.

La première bataille pour l’indépendance du Pays est conduite par le héros national William Wallace, qui en 1297 battit les Anglais avant d’être lui-même battu l’année suivante. L’épisode, devenu célèbre grâce au film de Mel Gibson "Braveheart" (USA 1995), conduisit en 1320 à la signature de la Première Déclaration d’Indépendance de l’Ecosse de l’Angleterre, ratifiée en 1328 avec le traité de Northampton. Malheureusement l’accord fut seulement temporaire, et les conflits internes et externes de l’Ecosse provoquèrent une crise de succession, de la quelle la famille Stuart sortit vainqueur. Toutefois les Stuart ne furent pas capable de gouverner la région, et la situation fut aggravée par une série de mariages de convenance avec l’autre Pays catholique d’Europe: la France.

Une des faits les plus connus de l’alliance entre Ecosse et France est relié au personnage de Marie Stuart. Destinée à devenir la reine de France, après la mort de son mari, elle retourna son malgré en Ecosse pour contraster l’ascension au pouvoir d’ Elisabeth Ire.
Incapable de gouverner proprement la région des Highlands, et surtout de comprendre la psychologie et les nécessités de ses sujets, Marie Stuart provoqua une cascade de désastres diplomatiques.

Marie Stuart fut décapitée en 1587 par la reine, dont la volonté réelle n’a jamais été clarifiée. A la mort d’Elisabeth Ire en 1603, c’est le fils de Marie Stuart, Jacques VI, qui a pris la suite, en unifiant pour la première fois les deux Pays Ecosse et Angleterre, gouvernés respectivement par Jacques VI et Jacques Ier. Mais l’union des deux Pays ne fut pas politique, comme témoigné par la double numération des rois qui continua pour un siècle. Avec le Traité D’Union (Act of Union) de 1707 l’Ecosse doit renoncer à son indépendance jusqu’à la perte de son parlement. De ce moment il ne restent que des représentantes de l’Ecosse dans le parlement anglais. Désormais partie du Royaume Uni, l’Ecosse suit ses événements pendant toute l’époque moderne, jusqu’au tournant de 1997, quand un referendum populaire établit la reconstitution du parlement écossais comme organisme autonome du parlement de Londres.

Choisissez votre visite à Edimbourg


Voir la carte Edinburgh


Hôtels recommandés à Édimbourg


Prenota con Booking.com

Scopri cosa fare ad Edimburgo